LES DIFFERENTES MESURES PRISES PAR LES HOPITAUX DE CHARTRES

31/03/2020
Pasteur coronavirus

DEPROGRAMMATION DES ACTIVITES CHIRURGICALES ET MEDICALES NON URGENTES :

  • Les activités chirurgicales ou médicales non urgentes, et sans perte de chance pour les patients, sont déprogrammées. Ce dispositif a pris effet le mardi 17 mars.
    Les patients concernés par ces annulations ont été informés. En fonction de l’évolution de l’épidémie et au regard de leur situation médicale, ils seront recontactés pour organiser à nouveau leur prise en charge.
  • Les activités strictement nécessaires à la santé de nos patients (exemple : prise en charge des cancers) sont maintenues.

 

VISITES INTERDITES AU CENTRE HOSPITALIER LOUIS PASTEUR ET EN EHPAD :

  • Les visites des proches auprès des patients et des résidents en EHPAD sont interdites.
  • Les rencontres patients/familles dans le hall du centre hospitalier sont également interdites.
  • Pour la maternité et la pédiatrie : Les visites sont autorisées aux pères et mères de nouveau-nés jusqu’à 15 ans et demi mais restreintes : 1 patient à la fois.

    Sur décision médicale et uniquement, ces mesures peuvent être adaptées à des situations spécifiques.


ORGANISATION AU CENTRE HOSPITALIER LOUIS PASTEUR :
Plusieurs niveaux de prise en charge existent :

Niveau 1 :

  • Un « centre de tri » a été créé pour les patients se présentant aux Urgences.  Selon leur pathologie (suspicion de Covid ou non suspicion) et leur niveau de gravité, ils sont orientés vers les Urgences ou la Maison médicale de garde installée au rez-de-chaussée du centre hospitalier (secteur consultations).
  • Maison médicale de garde : Une consultation de médecins généralistes de garde est installée au rez-de-chaussée du centre hospitalier Louis Pasteur. Cette consultation est organisée en 2 zones :
  • 1 zone d’attente pour les patients sans fièvre et toux : du lundi au vendredi : de 20h à minuit. Le samedi : de 14h à minuit. Le dimanche : de 8h à minuit.
  • 1 zone d’attente pour les patients avec fièvre et/ou toux : du lundi au vendredi : de 12h à minuit. Le samedi et dimanche : de 8h à minuit.
  • Une équipe mobile a été créée, sous la direction du gériatre chef de pôle de gérontologie, avec le concours des équipes paramédicales du SPIJ et un secrétariat, pour réaliser des prélèvements Covid-19 dans les EHPAD et les établissements médico-sociaux des environs du chartrain et du dunois.


Niveau 2 :

Des secteurs d’hospitalisation précisément identifiés pour la prise en charge des patients de Covid-19 selon leur situation antérieure de fragilité et actuelle gravité :

  • Une unité d’accueil et de diagnostic dédiée aux patients potentiellement infectés installée au service des urgences, dans les locaux de l’UHTCD (Unité d’Hospitalisation de Très Courte Durée). 16 lits
  • 4 unités d’hospitalisation conventionnelle installées au 3eme étage du centre hospitalier Louis Pasteur pour les patients atteints du Covid-19. 65 lits et prochainement 71.


Niveau 3 :

  • 22 lits de réanimation sont d’ores et déjà dédiés à l’accueil des patients atteints de Covid-19 pour les soins sévères.
  • L’unité de Surveillance continue a été transformée en unité de réanimation pour les patients non-Covid 19.

Transfert des patients :

  • 2 lits de préparation et de conditionnement, notamment pour les transferts vers d’autres hôpitaux ont été installées dans les salles de déchoquages des urgences.
  • Les moyens de transfert vers les réanimations d’autres hôpitaux et cliniques de la région Centre-Val de Loire ont été renforcés (Mise en place d’un hélicoptère régional pour transférer les patients Covid-19 vers les réanimations de la région, depuis le vendredi 27 mars 2020 ; l’hélicoptère départemental du SAMU 28 pour transférer les patients du département vers des réanimations hors département, depuis le dimanche 29 mars 2020).
  • Mise en place d’une équipe SMUR des Hôpitaux de Chartres pour assurer également des transferts, depuis le lundi 30 mars 2020.


L’établissement a pris toutes les dispositions pour assurer au quotidien la protection du personnel et des patients fragiles.

Ce plan de continuité d’activité repose sur une mobilisation et un engagement sans faille de l’ensemble des équipes des Hôpitaux de Chartres.