Anatomopathologie

 

1. Le contexte :

L’anatomopathologie, « Anapath » en abrégé, est une spécialité médicale qui étudie, en laboratoire, les altérations organiques des tissus et des cellules provoquées par la maladie. Ces altérations peuvent être observées à l'œil nu (lésions macroscopiques), au microscope optique (histopathologie et cytopathologie) ou au microscope électronique (lésions ultra structurales). Elles sont reconnues par comparaison avec les structures normales. L'étude microscopique permet également la mise en évidence dans les cellules ou les tissus de certains composés chimiques (histochimie), d'enzymes (histo-enzymologie) et de constituants antigéniques précis (immunohistochimie).

L'anatomopathologie présente un intérêt majeur pour l'identification des maladies. De nombreuses affections, notamment les cancers, ne peuvent être reconnues avec précision que par l'examen au microscope d'un fragment de la lésion (histopathologie) ou d'un étalement de cellules isolées (cytopathologie). Cette étude apporte également des informations précieuses sur l'extension des lésions par l'examen des pièces opératoires (organes ou tissus prélevés lors d'une intervention), permettant ainsi de choisir le traitement le plus approprié. Ainsi le service d’anatomopathologie joue un rôle clé dans l’amélioration de la prise en charge du cancer du patient.

Le service de Pathologie étant « prescripteur dépendant», son activité a suivi la tendance globale d’activité de l’établissement du nombre d’hospitalisations aux Urgences, l’augmentation globale des prescriptions, l’augmentation d’activité de la maternité et la mutation de la chirurgie classique vers la chirurgie ambulatoire.

L’enjeu est d’assumer la montée en charge du service de Pathologie au plan qualitatif et quantitatif pour accompagner le développement de la cancérologie au Centre hospitalier de Chartres, référent départemental de cette discipline.

2. Les objectifs :

Il s’agit d’adapter l’activité  d’anatomopathologie de « proximité » au sein du Centre hospitalier de Chartres et de promouvoir une coopération active et organisée avec le Service d’Anatomie et Cytologie Pathologiques du Centre Hospitalier Régional d’Orléans (CHRO).

L’enjeu est de définir une organisation optimale dans un environnement évolutif et qui privilégie le consensus et l’efficacité au service du patient et ceci à une double échelle de proximité à la fois départementale et régionale.

Territorialiser l’anatomopathologie

Objectifs :

- Améliorer la prise en charge du cancer sur le département ;

- Favoriser le partage d’information inter-établissements au sein du GHT HOPE et de la région Centre-Val de Loire.

Les actions à développer visent ainsi à :

  1. Améliorer la qualité de la prise en charge du cancer sur le département ;
  2. Favoriser le partage d’information inter-établissements.
     

Mise en place de la démarche qualité "AFAQAP" :

Contexte : la démarche d’Assurance Qualité en Anatomie et Cytologie Pathologiques (ACP) est organisée au sein de l’Association Française d'Assurance Qualité en Anatomie et Cytologie Pathologiques (AFAQAP).

L’AFAQAP permet aux pathologistes d’évaluer régulièrement et d’améliorer la qualité de leurs pratiques dans les domaines du diagnostic, des techniques et de l’organisation des laboratoires.

Objectif : s’inscrire dans une démarche pérenne d’activité qualité basée sur le référentiel de l’Association Française d’Assurance Qualité en Anatomie Pathologique (AFAQAP).