PALMARÈS 2018 DES HÔPITAUX ET CLINIQUES DU MAGAZINE LE POINT
Par administrateur le 27/08/2018

Dans le palmarès 2018 du Point des 50 meilleurs hôpitaux de France, les Hôpitaux de Chartres sont classés cinq fois dans les 50 premiers hôpitaux pratiquant les spécialités suivantes : la prise en charge des vésicules biliaires, la prise en charge du cancer du sein, la pose de stimulateurs cardiaques, la prise en charge des accouchements normaux et la prise en charge des hernies de l’abdomen.


Lire la suite
Handisanté : des consultations adaptées au handicap
Par administrateur le 20/07/2018

Pour faciliter l’accès aux soins des personnes en situation de handicap, des professionnels de santé d’Eure-et-Loir s’engagent pour vous proposer des consultations spécialisées adaptées avec Handisanté.


Lire la suite
18 juin : un stand d’information sur le don d’organes place des Epars
Par administrateur le 31/05/2018

L’association « Ma vie, mon souffle » fera une escale à Chartres le 18 juin place des Epars vers midi.


Lire la suite
Des petits bolides pour la chirurgie ambulatoire
Par administrateur le 24/05/2018

Au lieu de partir sur un brancard, les enfants se rendent au bloc opératoire en voitures électriques, grâce à la générosité d’Audi Chartres. Un moyen de réduire le stress, et limiter la prise de médicaments avant l'opération.


Lire la suite
PORTES OUVERTES DE LA CHIRURGIE AMBULATOIRE LE 26 MAI
Par administrateur le 16/05/2018

Les Hôpitaux de Chartres auront le plaisir de vous présenter la rénovation des locaux de la chirurgie ambulatoire.


Lire la suite
Historique
Imprimer

Complément d'informations sur le site Internet de la Société d'Histoire des Hôpitaux de Chartres (S.H.H.C.)

L'histoire des établissements d'accueil et de soins de CHARTRES est liée à l'histoire des Hôpitaux de notre pays.

L'ancienne grille d'entrée de l'Hôtel-Dieu

Au Moyen-Âge, le Clergé devait offrir l'hospitalité, la charité et l'assistance aux plus démunis et les premiers "Hôtel-Dieu" sont crées à la suite des conciles dès le VIème siècle, (en 651 Saint Landry fonde l'Hôtel dieu de Paris).

C'est surtout au XIème siècle qu'ils se développent grâce aux dons et legs des nobles et du Clergé ; l'Eglise en assure l'administration et le fonctionnement.

Vers 1350, le pouvoir royal et les municipalités (échevins, gouverneurs, administrateurs laïcs) interviennent progressivement dans la gestion des différents établissements qui répondent aux besoins de la population.

Peu à peu, apparaît la nécessité de répondre aux épidémies, de coordonner le fonctionnement des hôpitaux, (François 1er signe la Charte de l'Hôtel Dieu de Paris en 1535).

La politique royale va s'affirmer sous Henri IV et Louis XIII, Louis XIV tentera de constituer un véritable appareil sanitaire et social.

A Chartres la tradition orale situe vers l'An 500 l'édification par des moines d'une abbaye près de l'Eure, lointaine ancêtre de l'église du Val de Saint-Brice qui devait accueillir les pèlerins.