Un partenariat avec Horizons Sahel
Par administrateur le 06/04/2018

Les hôpitaux de Chartres ont conclu un partenariat avec l’association Horizons Sahel, une ONG qui œuvre pour le Sénégal.


Lire la suite
Semaine européenne de la vaccination : Une exposition et une permanence au centre hospitalier Louis Pasteur
Par administrateur le 05/04/2018

Les Hôpitaux de Chartres, et plus particulièrement le département des maladies infectieuses, participent à la 12ème édition de la semaine européenne de la vaccination du 23 au 30 avril. Le Dr Juliana Darasteanu, praticien hospitalier en maladies infectieuses tiendra également une permanence le lundi 23 avril, de 13h à 16h, pour répondre à toutes questions sur la vaccination.


Lire la suite
Le centre hospitalier a récolté 85 kilos de pièces jaunes
Par administrateur le 12/03/2018

400 tirelires ont été distribuées sur les trois sites des Hôpitaux de Chartres et chez des commerçants de Chartres et de l’agglomération lors de l’Opération Pièces Jaunes orchestrée par la Fondation des Hôpitaux de Paris – hôpitaux de France qui s’est tenu du 7 janvier au 17 février. 85 kilos de pièces jaunes ont été déposés à la Poste de Luisant.


Lire la suite
Une nouvelle offre de soins de chirurgie orale aux Hôpitaux de Chartres
Par administrateur le 12/03/2018

Les Hôpitaux de Chartres étendent leur offre de soins en matière de chirurgie orale. Des consultations sont possibles les lundis, mercredis et vendredis.


Lire la suite
Un stand d’information sur le don d’organes
Par administrateur le 12/03/2018

Six étudiants de l’Institut de Formation de Soins Infirmiers de Chartres proposent de venir tester vos connaissances sur le don d’organes le 15 mars, de 14h à 17h, dans le hall du centre hospitalier Louis Pasteur.


Lire la suite

Coordination des Prélèvements d’Organes et de Tissus

Activité


  • pmo_img1Depuis 2003, l'Hôpital Louis Pasteur s'est engagé dans l'activité de prélèvements d'organes et de tissus. En relation avec les proches de la personne décédée et le régulateur de l'Agence de la Biomédecine, cette unité organise la réalisation des prélèvements au bloc opératoire puis le transport en urgences des greffons vers les hôpitaux où ils seront greffés. Dans le cas précis des cornées, les greffons sont dirigés vers une banque de tissus (à Paris) pour être analysés avant d'être greffés.
  • L'équipe d'infirmières coordinatrices a pour mission essentielle de prendre en charge un donneur potentiel et sa famille depuis la mort encéphalique jusqu'à la restitution du défunt à sa famille. La coordination effectue également des prélèvements de cornées sur donneur à cœur arrêté. L'équipe contribue au bon déroulement du prélèvement et au respect des règles de bonnes pratiques de l'Agence de Biomédecine.
  • Au sein de l'établissement, un lieu de mémoire a été créé afin de rendre hommage aux donneurs et à leurs familles. Il témoigne de la beauté de ce geste et de notre reconnaissance.

Sauver des vies

Ce qu'il faut savoir sur le don d'organes

pmo_img2

Que dit la loi ?

Les trois grands principes de la loi bioéthique sont le consentement présumé, la gratuité du don et l’anonymat entre donneur et receveur :

  • Principe du « consentement présumé » : en France, la loi indique que nous sommes tous donneurs d’organes et de tissus, sauf si nous avons exprimé de notre vivant notre refus de donner. La loi donne donc la liberté de décider personnellement
  • Gratuité : le don d’organes est un acte de générosité et de solidarité entièrement gratuit.la loi interdit toute rémunération en contrepartie de ce don.
  • Anonymat : le nom du donneur ne peut être communiqué au receveur, et réciproquement. La famille du donneur peut cependant être informée des organes et tissus prélevés ainsi que du résultat des greffes, si elle le demande.

pmo_img3

Comment exprimer son choix ?

Si vous êtes pour le don d’organes ou de tissus en vue d’une greffe :

  • Dites-le à vos proches pour qu’ils puissent en témoigner.
  • Vous pouvez également porter sur vous une carte de donneur qui témoigne de votre volonté. ( vous pouvez la demander sur le site de l’Agence de la Biomédecine ou à la Coordination des Prélèvements)

Si vous êtes contre le don d’organes ou de tissus en vue d’une greffe :

  • Inscrivez-vous sur le Registre National des Refus disponible sur internet. Au moment du décès ce registre est obligatoirement interrogé avant d’envisager un prélèvement. Vous pouvez à tout moment revenir sur votre décision. L’inscription est individuelle et possible dès l’âge de 13 ans.
  • Dites-le à vos proches pour qu’ils puissent en témoigner. ( il reviendra à vos proches d’en rendre compte et de signer la retranscription écrite qui en sera faite).
  • Il est également possible de faire valoir votre refus par écrit et de confier ce document à un proche pour qu’il puisse le transmettre aux équipe médicales au moment du décès. (pour des raisons d’authentification, ce document doit comporter votre nom, prénom, date et lieu de naissance et doit par ailleurs être daté et signé par vos soins).

L'équipe de coordination de prélèvement d'organes et de tissus

Equipe de coordination hospitalière

pmo_img4

Médecin coordonnateur Dr MAISONNIER Katia
Cadre Supérieur de Santé Mme MARTIN Delphine
Cadre de Santé Mme GUICHARD LEBRUN Florence
Infirmières Coordinatrices Mme PEPINEAU Marion (100%)
Mme VILLAIN SOLER Nathalie (50%)
Mme LAVIE SALOMON Gaëlle (50%)

Contacts

Téléphone 02.37.30.36.25
Mail Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.
Bureau Au rez-de-chaussée - secteur urgences
Du lundi au vendredi de 8h30 à 16h

Liens

Quelques chiffres

Site CH Louis Pasteur en 2016

  • 16 recensements de patient en état de mort encéphalique
  • 6 patients en état de mort encéphalique ont donné leurs organes
  • 15 organes ont été prélevés
  • 52 patients ont donné leurs tissus
  • 104 cornées ont été prélevées

En France en 2016

  • 22 617 patients sont en attente d’une greffe
  • 1 770 patients en état de mort encéphalique ont donné leurs organes
  • 5 891 greffes d’organes ont été effectuées
  • 5 719 cornées prélevées à but thérapeutique
  • Plus de 57 000 personnes vivent grâce à un don d’organe.
  • 33.7% d’opposition au don d’organes

Cela a été possible grâce à la générosité des donneurs, à la mobilisation quotidienne des équipes hospitalières spécifiquement formées et au soutien des associations.

  • Espace usagers
    Espace usagers
  • Professionnels
    Professionnels
  • Les Hôpitaux de Chartres
    Les Hôpitaux de Chartres